Tout fout l’camp

Vous vous souvenez, dans la rue où j’habitais autrefois, la compagnie de taxi Geryes aimait transformer ses véhicules en chars de défilé, lors de fêtes locales. J’y suis repassée hier et quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir notre grimaçant ami, le Père Noël, vêtu d’un treillis. Le soleil était haut dans le soleil, il était aux alentours de midi, je n’ai donc pu m’en approcher pour prendre ma photo, mais croyez-moi mes amis, il s’agissait bien de lui ! De près, sa barbe blanche frisottée dépassait de sa capuche kaki et tremblotait dans le vent. Et pour preuve, ses amis les rennes, l’attendaient fidèlement sur le trottoir d’en face. Peut-être qu’en cette période troublée il vient en renfort ?

liban 1239

liban 1240

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s