Sons sympathiques

 

 

 

 

 

 

 

Il fait chaud ce matin, j’ai croisé tout à l’heure ce monsieur, qui pousse sa cariole à bout de bras sur la colline d’Achrafieh. Pour prévenir qu’il est là, il est armé d’un klaxon en forme de poire qui a un son très rigolo.

Les Libanais aiment le café turc.Le vendeur ambulant, d’une main tient sa grande cafetière, et informe le chaland de l’autre main qu’il est là, en faisant tinter les tasses minuscules, qui s’entrechoquant font tchling, tchling…..tchling, tchling…

Les ferrailleurs, eux, du haut de leur pick up hèlent les gens d’une voix nasillarde, tout comme les vendeurs de fruits et légumes. Je crois que c’est ce qu’on appelle la voix de tête. Cela me rappelle les vendeurs de simit en Turquie.

Et bien sûr, quand le vent porte jusque chez les chrétiens, on entend le muezzin, dont le chant m’émerveille toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s