Expatriation

Frédéric Cazenave s’est-il expatrié un jour ?

Son article s’intitule La tentation de l’expatriation mais il me semble dépeindre une majorité d’aspects négatifs de la vie ailleurs : difficultés administratives, éloignement familial, impact sur le langage des enfants ( Emmanuelle, tu ne voudrais pas venir au Pérou ?) et sur le conjoint, conséquences sur la vie familiale, le patrimoine, bref, il ne met pas vraiment en valeur les bienfaits de la vie sous d’autres cieux. Et puis, lorsqu’il parle de retour, il évoque les retrouvailles avec les bouchons ! Ah, ah, ah, let me laugh ! Moi qui ai découvert ce grand bonheur à Beyrouth, pour la première fois de ma vie, je m’esclaffe !

http://www.lemonde.fr/argent/article/2014/06/09/la-tentation-de-l-expatriation_4434690_1657007.html

Publicités

Sakker el dekkene, ou comment dénoncer la corruption au Liban

Dekkenet El Balad Now Open!

http://www.sakkera.com/about.php

Photographies non prises

La première : au bout de ma rue, dans la rue des FSI, sous un soleil radieux et à deux pas des sacs de sable, entouré de deux ou trois militaires et de camarades de fortune (?), un homme, tourné contre le mur, la tête basse, les mains dans le dos, menotté, à côté d’une camionnette remplie de légumes.

La seconde : dans le bouiboui minuscule d’un primeur, des étals regorgeant de fruits et de légumes, dans des cagettes inclinées. Sous ces cagettes, un adolescent qui dort, dans un lit de camp, sous une couverture. On ne perçoit que sa tête, ses yeux clos, le reste de son corps se trouve dans cette « cabane » de courgettes et autres poivrons.

Deux clichés enregistrés hier dans ma mémoire.