Vide gouvernemental

J’ai passé la matinée à courir d’un endroit à l’autre de Beyrouth et plus précisément dans les quartiers de la fameuse Sûreté Générale, afin de tenter de limiter les frais pour le renouvellement de mon permis de résidence au Liban. Mon permis actuel prend fin le 3 juin, je quitte le pays le 20 du même mois. On me demande la somme dont je m’acquitte d’ordinaire pour une durée d’un an. Je vous épargne la description des bureaux kafkaïens dans lesquels je suis entrée, et j’avais la chance d’être accompagnée par une bonne copine franco-libanaise et son scooter… Au final, comme je n’ai pas le bras long, il a bien fallu débourser ; mais lorsque le dernier militaire auquel j’ai eu affaire, s’est maladroitement excusé- c’est la nouvelle loi du gouvernement – je n’ai pu m’empêcher de lui rétorquer – quel gouvernement ? il n’y a pas de gouvernement ! Il a alors éclaté d’un rire fracassant et a opiné du bonnet, pour ensuite ressortir mes propos à ses copains…Un peu plus et ils me le faisaient gratos, ce titre de séjour.

http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201405/15/01-4767047-le-liban-toujours-sans-president.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s