Mort

27 morts à Beyrouth ces derniers jours.

Des morts et des horreurs dans le monde, on en entend parler, hélas, quotidiennement. Lorsqu’elles atteignent votre trajectoire personnelle et intime, elles vous démontrent alors violemment combien vous êtes tout petit, vulnérable au possible, impuissant face à la folie meurtrière et terriblement orphelin, atrocement amputé, douloureusement seul.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s