Je fais quoi ?

J’achève en ce dimanche matin Chambre avec vue sur la guerre, le témoignage de la journaliste Edith Bouvier, en reportage en Syrie l’an passé. Dans la foulée de ma lecture, je jette un oeil à la presse ce matin : L’Orient le Jour titre : « Rebelles blessés et réfugiés syriens évacués par dizaines au Liban », Le Monde :  » Aucune nouvelle des 2 journalistes français disparus en Syrie ». Edith Bouvier, comme à l’époque du siège de Srebrenica, justifie son travail par le fait qu’on ne pourra pas dire « on ne savait pas ». Elle a raison, mais maintenant qu’on sait, qu’est-ce qu’on fait ? c’est une question qui me hante, car je ne fais rien et ne sais pas quoi faire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s