Merci Wajdi

Je vous promets, j’arrête de vous bassiner avec lui, mais tout de même, les courtes nuits et les heures de queue chaque soir valaient le coup pendant ce génial festival. On y aurait même pris goût, échange avec des inconnus dans les marches, solidarité même pour essayer d’avoir une place – car le festival était gratuit et donc notre présence  dans la salle incertaine ( sauf avec Jane Birkin car c’était en extérieur) et discussions à bâtons rompus avec les copains rencontrés ici et là.

Wajdi Mouawad est vraiment quelqu’un qui a quelque chose à dire et qui le dit bien.Pour moi, c’est un grand privilège de l’avoir vu à Beyrouth, car son oeuvre basée sur le thème de ses origines, de l’immigration, de la guerre et du devoir de mémoire a pris toute sa dimension ici. Je vous invite à l’écouter sur France Culture.Sa pièce  » Seuls » était jouée au Théâtre National de Chaillot en mars dernier; vous l’avez d’ailleurs peut-être vue. Bref, c’est à cette occasion qu’il était l’invité de « La Grande Table ».

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-wajdi-mouawad-2013-03-21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s