Violence, vous avez dit violence ?

Si vous allez sur le site du Monde, vous pourrez y voir un intéressant reportage photo sur le Pakistan, et notamment sur la ville de Karachi ( photographe Eduardo Diaz ). A mon plus grand étonnement, un diplomate en poste dans cette ville fait ce commentaire : « En dehors, peut-être de Beyrouth, il n’y a pas de ville au monde qui réunisse autant de formes de violences. »

Je me souviens de cette BD de Mazen Kerbaj, que vous avez peut-être lue dans le Hors-Série du Monde Diplomatique sur la bande-dessinée politique ( c’était avant que je ne parte au Liban, de mémoire en 2010), dans laquelle il évoquait sa relation d’amour-haine à Beyrouth. Je ne peux croire que le diplomate de Karachi fasse le portrait de Beyrouth maintenant. Dieu (ou Allah) sait si j’ai parfois subi cette ville, mais cette affirmation me semble une ineptie. il suffit de regarder à moins de 200 km d’ici, chez nos voisins, pour voir que la violence y bat de tristes records. Il est dommage que Beyrouth rime encore avec banqueroute et avec déroute, alors qu’on vit parfois ici dans une atmosphère légère et plaisante, que vous pourriez même m’envier (si, si).

2 réflexions au sujet de « Violence, vous avez dit violence ? »

    • certes c’est plus appétissant, même si ça sonne extrêmement cliché car ça ne se trouve absolument pas ici ce type de produit. En revanche, la glace de chez Bachir à l’achta c’est le fin du fin ! miam ! avec quelques fraises ou cerises toutes fraîches en ce moment, c’est un délice !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s