« Mikati, enlève tes boules Quiès »

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/802919/Liban_%3A_La_colere_gronde…_LEtat_prend_son_temps.html

http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/802914/La_force_de_l%27indignation.html

Publicités

Savoir s’organiser…

Très égoïstement, je suis lasse ce soir de toutes ces grèves des enseignants qui se suivent et se répètent, sans que le gouvernement ne se bouge le cul, et ne touche à la grille des salaires dans le secteur public. Pauvres profs sous-payés… mais, ce que j’ai du mal à saisir, c’est que les syndicats ont un pouvoir plus qu’énorme sur les personnes. En France, quand il y a grève, chacun en son âme et conscience fait le choix de la suivre ou non. Ici, tous les profs sans exception, désertent les écoles. Depuis septembre dernier, on ne compte plus les jours qui ont sauté, ils font foison. Une prof de français, en sortant de la piscine, dégoulinante d’eau, m’a confié ce soir :  » tout cela est politique, ce n’est pas comme chez vous, c’est comme ça, on n’a pas le choix. Ils nous demandent de manifester, on va aller manifester. » Bonjour le libre-arbitre… Mais ce qui pour moi est encore plus incompréhensible, c’est que, lorsque l’établissement (et la pression de nombreux parents) exige que les profs rattrapent leurs jours de grève le samedi, tout le monde revient, profs et élèves ( tous sauf mes enfants, qui sont ravis, vous vous en doutez). Bref, demain c’est reparti, on apprend ça à 20h le soir (et parfois autour de 23h) et on se dit :  » mais comment on va faire demain ? personne pour garder les enfants, moi en formation toute la semaine, leur papa en cours, débordé de travail. Comment on va faire ? »

Vous auriez une solution à me proposer ???

I had a dream

Beyrouth à la 171e place mondiale en termes de qualité de vie…. D’après mes recherches, il y a environ 200 pays dans le monde ; le chiffre est variable, notamment du fait d’états tels que le Vatican. Qu’y a-t-il de préférable : un Vatican sans Benedictus ou un Liban confessionnel ?

Toujours est-il que la photographie qui illustre cet article est celle des fameux mezze libanais. Si l’on considère que la cuisine est un critère de choix pour définir la qualité de vie, alors le Liban pourrait se positionner bien en deçà de la place qu’on lui attribue ici, tout est affaire de prisme. Allez, une fois n’est pas coutume, aujourd’hui on va faire plaisir à la journaliste d’Europe 1 ; cuisine savoureuse, soleil et douceur du climat, grande amabilité des personnes qui assistent à mes cours, sens de l’humour immense des autochtones, mer bordant le pays, sommets enneigés, vie culturelle intense, richesse du patrimoine, et si le Liban figurait dans les dix premiers pays du monde pour son art de vivre ?

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/800362/Beyrouth_a_la_171e_place_mondiale_en_termes_de_qualite_de_vie.html