Georges Ibrahim Abdallah

Chaque jour devant l’ambassade, a lieu un sit-in contre le prolongement de la peine de Georges Ibrahim Abdallah. La police (française et libanaise) est là, face à la tente dressée des sympathisants de ce dernier. Des inscriptions sur le mur à l’encontre de la France, et d’autres aussi en arabe, qui, je suppose, vont dans le même sens. Depuis 29 ans derrière les barreaux français, ce type a participé à des actes terroristes en France en 1987, au nom de la Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise, un mouvement palestinien. Plutôt que de vous narrer son histoire, je préfère laisser les journalistes faire leur travail :

http://www.liberation.fr/politiques/2013/01/23/georges-ibrahim-abdallah-l-embarras-de-valls_876196

C’est aujourd’hui que théoriquement le tribunal d’application des peines de Paris devrait dire s’il accepte ou non de le remettre en liberté. La réponse risque d’être négative et par conséquent, son comité de soutien devrait réagir. Ce qui signifie pour moi, l’annulation de mes cours à l’institut aujourd’hui. Au Liban, plus qu’ailleurs, on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

Publicités

Humeur joyeuse du 26 janvier

Les lents nuages font dormir

Et le ciel bleu rend heureux.

Je flotte intimement abandonné

Au bord de ne plus me sentir.

 

Elle est douce comme de l’eau qui court,

La sensation de n’être pas quelqu’un,

De n’être pas sujet à peine ou à blessure.

Mon âme est tout cela qui ne lui appartient.

 

Quel bonheur auprès du ruisseau,

De savoir que c’est bien lui qui s’en va…

Et seulement dans le sommeil je vais en premier,

Et seulement dans les songes, je pars entraîné.

Pessoa

liban 986

Lueur d’espoir

Sondage du président libanais sur le web :

« la mise en place d’une nouvelle loi sur le mariage civil est une étape très importante pour éradiquer le confessionnalisme et renforcer l’unité nationale.Qu’en pensez-vous ? »

Les Libanais souffrent suffisamment de ce confessionnalisme qui régit leur vie ; ils me le disent à l’envi en cours… croisons les doigts pour qu’ils obtiennent ce droit.

mariage

Syrie

Je le lis dans la presse, je le constate sur facebook, le mariage homo fait couler de l’encre et de la salive abondamment  en France. En réunion pédagogique hier, j’évoque l’idée de lancer le débat en cours, et même parmi les profs, on sent un haut-le-coeur général. (mon cours porte sur le socio-culturel, avec l’idée, grosso modo, qu’on peut maîtriser parfaitement la morphosyntaxe d’une langue, sans pour autant en connaître les codes et la culture.)

Ceci dit, ce qui m’atterre le plus en ce moment dans l’actualité, c’est ce carnage sans fin en Syrie. Et aussi parfois, l’attitude des Libanais à l’égard des Syriens. Une amie syrienne m’a raconté que son mari, qui l’attendait dans sa voiture, s’était fait rabroué par les flics, en raison uniquement de sa plaque syrienne. De petites humiliations régulières. Je sais aussi que certains Libanais s’organisent pour accueillir les réfugiés syriens, leur offrant le gîte et le couvert, dans certains villages reculés, loin de Beyrouth.

Une pensée donc pour tous ces étudiants, morts avant-hier, parce qu’ils passaient leurs examens.

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/796618/Rien_a_voir.html

Autoportrait

D’aucuns m’ont dit que mes propos sur Europe 1 n’étaient guère reluisants à l’égard des Libanais. Là n’était pas mon intention. J’ai dit ce que je ressentais et le reportage était plutôt court. A cet égard, il m’a semblé que la journaliste aurait souhaité que je lui dresse un portrait idyllique de Beyrouth, genre, oui les Libanais sont suuuuuuper accueillants, à peine le travail terminé ils courent faire la fête jusqu’à pas d’heure, il fait beau 365 jours sur 365, on se la coule douce ici. Elle m’a d’ailleurs demandé ce qui me manquait le plus de la France, et ma réponse (= le silence) l’a laissée coi.

Je vous livre ici un article de L’Orient le Jour, ce n’est pas de moi, hein madame la journaliste, dont la teneur me parle. Ce qui ne signifie pas que je déteste les Libanais. Ah, et puis aujourd’hui, le soleil revient, on est bien dans ce pays !

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/795882/Egoiste.html