Rugissements de douleur

Je me sens comme un lion en cage aujourd’hui. Programme prévu : balade dans la réserve naturelle de Jabal Moussa, un lieu, semble-t-il, magnifique.

Pas de bol, après une nuit d’insomnie pendant laquelle j’ai cru 1000 fois me ruer dans la salle de bain pour vomir, courbatures et gastro étaient au rendez-vous ce matin… Il est 17h08, la nuit est déjà tombée et je me sens toujours aussi raplapla. Et dire que demain, j’ai un nouveau cours avec un groupe d’avocats, ça promet !

Pourquoi cet état me demanderez-vous ? bon certes, y a la fatigue liée au travail, mais aussi parce qu’hier soir les enfants étaient invités chez la voisine pour fêter Halloween. Clément s’est d’ailleurs étonné :  » quoi ???  tu ne fêtais pas Halloween enfant ??? » (quelle ringarde cette mère !). L’idée de base, était sympa je dois le reconnaître ; chacun fait un gâteau, tous les enfants de l’immeuble sont les bienvenus ( et ceux du quartier), puis on parcourt le pâté de maison en quête de bonbons.

Sauf que la horde d’enfants était assourdissante, et que l’unique gâteau que j’ai mangé devait être empoisonné par une sorcière maléfique. Je me suis demandé si les enfants criaient autant parce qu’ils grandissent dans un milieu bruyant. Certains diront, ce sont des enfants. Mais là, non, je vous assure, c’était monstrueux. Et puis, dans le coin, c’est le règne des enfants rois. J’ai halluciné en voyant une maman se plier aux exigences tyranniques de son petit mec de 18 mois, lequel voulait changer de table, pour chaque bouchée de cake.  » Tu veux changer de table mon trésor ? alors installe-toi là mon chéri, je t’aime tu sais. » Vous pourrez encore arguer qu’il s’agit d’une mère castratrice, hystérique ou je ne-sais-quoi, mais ce type d’attitude est fréquent ici. Des claques oui ! (vive les bonnes vieilles méthodes éducatives !)

Le bruit attise le bruit sans doute. Mais alors comment survivre dans ce pays ? Et lorsque l’on est malade, et que l’on veut dormir, chantiers, travaux et autres générateurs s’acharnent contre votre sommeil, au secours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s