Plages

Réjouissez-vous, aujourd’hui c’est l’été ! et la fête des pères ici, et la fête de la Musique ici et chez vous ! Bon, nous, on est contents car le thermomètre baisse, 29°, voilà qui est raisonnable, car les 39° de la semaine passée, avec des nuits sans sommeil où l’on sent chaque pore de sa peau s’ouvrir, et où la pollution est à son paroxysme, ce n’est plus d’actualité. Logiquement que fait-on le week-end, on se met à l’eau. Nous, on est allés une fois à la plage et 1000 fois à la piscine. Je l’ai dit et je le répète, l’accès à l’eau de mer est hors de prix et me révolte. Je lis ce matin cet article de l’Orient le Jour, qui montre que les propriétaires des plages se désolent de la baisse de la fréquentation de leurs installations. Moi je me demande qui sont ces propriétaires, qui leur a attribué cette portion de sable et de mer ? Comment diable peut-on être propriétaire d’une plage ???

Par peur de la situation instable du pays les plages sont moins fréquentées. L’article ne parle pas de ristournes à cette occasion, dommage. Il est vrai que les pneus brûlent dans ce pays pour un oui pour un non. Tenez, il y a quelques nuits, j’étais debout vers 3h. Outre la touffeur ambiante, c’est une odeur de plastique brûlé qui m’a réveillée. Je suis allée voir dans la cuisine, rien, cela venait de l’extérieur, les fenêtres étant grand ouvertes, et comme nous sommes sur une colline, le vent charriait ce doux parfum. Le lendemain, en cours, cela m’a été confirmé par mes stagiaires. Les employés de EDL (Electricité du Liban) manifestaient leur mécontentement. D’ailleurs, à cause des embouteillages que cela a généré, je n’avais quasiment personne en cours. Mes stagiaires étaient en colère, car ils ont des coupures d’électricité 12h/ jour et leurs générateurs ne suffisent pas. Moi, dans mon quartier de privilégiés, je n’ai pas ce problème (seulement 3h de coupure par jour), mais ailleurs les gens souffrent et en ont marre. Bon, c’est pas l’tout, tant qu’il me reste de l’eau, je vais aller prendre une petite douche rafraîchissante ( on ne branche plus l’eau chaude). Petit conseil d’amie, prenez un parapluie si vous sortez, hein, vous pourriez en avoir besoin !

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/764777/Les_plages_libanaises_sauront-elles_resister_a_la_vague_des_revolutions_arabes_.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s