Relativité

Beyrouth : ville la plus chère du Moyen-Orient

Beyrouth est arrivée en tête des villes les plus chères du Moyen-Orient pour les expatriés en 2012, selon une étude du cabinet de conseil en ressources humaines Mercer.

La capitale libanaise progresse ainsi de huit places par rapport à la précédente étude et se classe 67e au niveau mondial sur 264 villes incluses dans l’étude du cabinet britannique.

Dans son étude qui prend pour référence la ville de New York, le cabinet se base sur le coût du transport, de la nourriture, de l’habillement, des loisirs, des appareils ménagers et du logement.

Abou Dhabi, ville la plus chère du Moyen-Orient en 2011, chute à la deuxième place régionale et à la 76e mondiale. Le coût de la vie a aussi baissé à Dubaï, l’émirat rétrogradant de la 81e à la 94e place mondiale.

Les Emirats arabes unis restent cependant le pays le plus cher du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

d’après L’Orient le Jour

Ceci dit, il faut apporter quelques nuances selon moi à ce constat. S’il est malheureusement vrai que se loger constitue une ruine à Beyrouth, il me semble que sous beaucoup d’aspects, tout dépend aussi de vos choix de vie.

Le transport : effectivement un gros 4×4 coûte la peau des fesses et un certain nombre de Libanais n’hésite pas à s’endetter pour l’achat d’un de ces veaux tape-à-l’oeil ( si vous saviez combien de fois, en cours, j’entends le mot « prestige » au sujet de la bagnole ou de la maîtrise de la langue française, c’est de la folie !), mais le mini-bus collectif coûte 1000 Livres Libanaises (soit environ 50 centimes d’euros).

La nourriture : pardon de vous narguer mes amis, mais c’est la belle période des cerises, pêches, abricots, prunes, fraises et autres délices à des prix 2 ou 3 fois moins élevés qu’en France. Certes, un camembert de base doit coûter autour de 7 euros, mais de toute façon ici on ne trouve ni Salers ni Fourme d’Ambert, alors autant goûter au très bon kashkaval local… en revanche, il est clair que le vin, lui, le traître, n’est pas vraiment bon marché…je me réjouis de rentrer bientôt en France, pour trinquer avec vous…

L’habillement : il est vrai qu’un tailleur Chanel ou un costume Dior ne sont pas donnés, comme partout ailleurs. Bon, sans bon vieux décathlon pour les enfants, c’est pas facile facile tous les jours, mais on se débrouille.

Les loisirs : certes, là je risque de radoter, je ne supporte pas de payer l’accès à la plage. Le montant est souvent exorbitant.. et toute activité sportive ou autre vaut son pesant d’or. Point de piscine municipale ou de maison de quartier (le taï-chi, on oublie). Seuls les clubs privés drainent leur lot de privilégiés. Mais voyons le côté plein de la bouteille, le cinéma n’est pas si cher, le théâtre ou les spectacles en général me semblent aux mêmes tarifs qu’en France. Et le baby-sitting est aussi moins cher ici.

Les appareils ménagers : là, je ne suis pas spécialiste. On a un équipement très limité, mais le prix du lave-linge ou du lave-vaisselle est tout de même similaire au prix français. La télé, le micro-ondes, le sèche-linge ( quelle rigolade ici) n’étant pas de mon monde, je suis sans doute mal placée pour faire des commentaires…mais je reste sceptique. Si dans cette rubrique est inclus le mobilier, alors oui, c’est cher, mais parce qu’il n’existe pas vraiment d’alternatives aux gros magasins d’après ce que je sais (ah, le bon vieil Emmaüs de Puy-Guillaume). Quant au téléphone portable (est-ce un appareil ménager ?), ne me posez pas de question sur cet engin indispensable à mes concitoyens, cela n’a jamais été mon fort.

Pour nous, le gouffre financier au Liban, c’est le loyer et les écolages des enfants (vive la bonne vieille école publique !). Mais en fait, sommes-nous des expatriés ? oui dans le sens où nous vivons hors de France, mais non dans le sens où notre statut est le même qu’en France. L’enrichissement est ici culturel, c’est bien là que réside l’intérêt à passer les frontières, évidemment.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s