Eau

Une règle de base à connaître lorsqu’on vit au Liban consiste à ne pas boire l’eau du robinet. Elle est évidemment très polluée. Dans la cuisine, nous avons 3 robinets ; l’eau chaude, l’eau froide et un robinet d’eau « potable », fonctionnel entre 18h et 6h, qui officiellement peut servir à cuire les pâtes, préparer le thé où la soupe. Au début, on l’utilisait de cette façon, puis ayant quelques doutes sur le taux de cochonneries contenu dedans, on y a renoncé. On achète donc bouteilles et bidons en pagaille ( ah, la bonne eau de l’Auvergne est bien regrettée), ce qui permet de muscler nos petits bras. Ce matin, je suis allée déposer la voiture au garage. Le repère que j’avais pour trouver le garage, c’était la mosquée Othman Bin Affan, que voici.

Si vous observez de près ce magnifique cliché, vous apercevez des bonbonnes d’eau en bas. En fait, sous la mosquée, il y a un puits. Les types qui travaillent là, se servent à la source pour satisfaire le client. Je n’ai pas eu d’info sur un éventuel filtrage de l’eau ou sur sa qualité. Leila, l’épicière de notre rue, m’a une fois déconseillé d’acheter une grosse bonbonne qui se trouvait dans son bouiboui, en mentionnant la santé de mes enfants (et la mienne aussi, j’y tiens). En fait, ce n’est pas parce que l’eau est conditionnée en bouteille qu’elle est minérale et sans méfait…

En tout cas, l’avantage pour les petits gars de la mosquée c’est qu’ils ne risquent pas d’en manquer pour leurs ablutions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s