Electricité

D’abord, il me faut vous expliquer brièvement comment ça fonctionne ici. Chaque jour, nous avons droit à une coupure d’électricité d’une durée de 3 heures. La tranche horaire change quotidiennement ( par exemple aujourd’hui c’est 15h-18h, demain ce sera 12h-15h). Pour pallier à ce manque, nous payons pour avoir le générateur (45 $ par mois). Mais nous ne bénéficions que de 5 ampères, ce qui signifie concrètement que nous ne pouvons pas faire tourner le lave-linge ou mettre notre radiateur en marche sur ces 3 heures. Pire, c’est la même chose pour le ballon d’eau chaude.Or, j’oublie régulièrement à quelle heure a lieu la mise en marche du générateur, cela fait donc 3 jours que je prends des douches quasi froides le matin. Avantage : ça réveille et on a l’impression qu’il fait chaud après, une fois habillée.

Bref, l’EDL ( Electricité du Liban) est en crise. Son service est de piètre qualité et (très) onéreux, comme l’eau. De plus, il existe toutes sortes de branchements illicites, il faut surveiller son compteur pour voir si le voisin ne se branche pas dessus (le nôtre est sous-clé, on ne l’a jamais vu, c’est pratique !). J’ai lu que les propriétaires des générateurs abusaient de leur monopole, il existe même un système mafieux, qui gère ces engins bruyants et polluants.

Les ouvriers qui travaillent pour EDL ont fait un sit-in mi-novembre, car bien entendu, ils sont exploités et n’ont aucune couverture sociale.Rien n’a changé, comme d’habitude.

Depuis plusieurs jours, nous avons beaucoup de nouvelles coupures de courant. C’est très pratique de préparer les casse-croûtes des enfants pour le déjeuner à l’école, le soir dans la cuisine, dans le noir. Heureusement que Noël approche, j’ai enfin pu trouver des bougies hier (j’étais prête à en chaparder dans une église, le petit Jésus m’aurait certainement pardonnée). J’ai lu dans l’Orient le Jour (quotidien francophone local) que la centrale de Zahrani (Liban sud) qui alimente Beyrouth avait été prise en otage par des membres du Hezbollah, d’où cette multiplicité de coupures. Officiellement,ils protestent contre la pénurie d’électricité dans leur région au profit de Beyrouth.La version de Jacqueline, ma voisine du dessous (venue nous apporter des douceurs de la Sainte-Barbe, miam) est que le Hezbollah proteste contre le financement du TSL par le gouvernement. Le TSL est le tribunal international qui doit faire la lumière sur l’assassinat de l’ex-dirigeant Rafic Hariri, dont les 4 accusés sont des membres du Hezbollah. Si cette raison est la bonne, alors ces moments d’obscurité me seront plus supportables. Mikati respecte ses engagements internationaux et se rend crédible aux yeux du monde. On ne peut que l’y encourager.

 

Une réflexion au sujet de « Electricité »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s